Vous pensez à une indépendance financière ?

Découvrez l'investissement dans l'immobilier. L'investissement dans les affaires immobilières est une affaire très rentable et excellent, sauf que vous vous devez de connaitre tous les paramètres et certains pièges.

Le Groupe Cardinal,  PME relativement puissante qui s'investit dans ce métier via sa compagnie, la société Foncière Cardinal a  dans cet article, le plaisir de partager tous ce que vous devriez connaitre sur l'investissement en immobilier et les pièges à éviter. Pour réussir dans ce business, il n'est pas une mauvaise chose de se référer au plus expérimenté et leader dans ce métier.

L'investissement immobilier, c'est quoi ?


L'investissement dans les biens immobiliers a pour but d'acquérir un bien, de manière à pouvoir en retirer une plus-valu, ou pour louer afin de percevoir des loyers et un surplus financier lors de la cession.

L'investissement immobilier se réalise soit sur une nouvelle propriété, un terrain, un hôtel, ou des actifs ayant pour nature des biens d'habitation comme : une maison, un appartement, une résidence saisonnière (location d'étudiants, location de vacance) …  ou des actifs d'entreprises comme : bureaux, entrepôts, locaux de commerces, locaux industriels…

Il existe des écritures comptables claires pour enregistrer les loyers et les bénéfices lors d'une revente pour vous accompagner et pour vous assurer.

Les dix conseils pour se lancer dans le négoce immobilier avec efficacité

Avant tout il faut définir la raison de votre choix et votre objectif en posant ces trois questions :

 - Pourquoi voulez-vous investir dans l'immobilier ?

  • Vous avez besoin d'un complément de revenu
  • Vous voulez arrêter votre activité, et vivre pleinement de vos revenus locatifs.

  • Vous voulez acheter pour vos enfants, et vous pensez qu'en investissant dans l'immobilier ça deviendra gratuit
  • Vous investissez pour y vivre après les années de service ou pour prévoir votre retraite.
  • Quand la raison de votre choix sera bien définie, c'est-à-dire que vous avez défini votre objectif. L'objectif est votre permis pour investir.

    Maintenant, posez-vous la deuxième question :

     - Quand allez-vous atteindre cet objectif ?

    • Il faut bien définir la date de la réalisation de votre objectif.
    • Combien ? C'est la dernière question à poser.

    Il faut valoriser l'objectif. Vous ne vous lancez pas dans la location d'un hôtel si vous voulez juste un complément de revenu. Ou vous n'allez pas acheter des bureaux pour prévoir votre retraite. Ce dont vous avez besoin c'est d'un logement dans un endroit calme. Le budget de l'investissement dépend de la taille, la valeur, l'emplacement, et la nature du bien immobilier.

    Les pièges maintenant :

    Il est toujours nécessaire de connaitre les pièges à éviter, même si vous êtes un apprenti bailleur ou une propriété certifiée. La maîtrise des pièges diminue les risques et aide à assurer la solidité du projet, lorsque vous investissez dans le marché.

      • L'emplacement : l'emplacement est le premier piège qui attire plusieurs investisseurs. Vous devez faire le bon choix d'emplacement avant tout, car ce choix garantit la pérennité de l'investissement. En guise d'exemple, pour un investissement immobilier dans un appartement. L'appartement doit être dans un endroit servi par les transports en commun à proximité des écoles, des commerces…  il ne doit pas être trop loin des sociétés et de la ville.
      • Le potentiel du bien : Avant d'investir, consultez les données statistiques qui concernent votre région cible. Est-ce qu'il y a déjà des concurrents qui offrent le même service ? Si le marché est encore large, accélérez votre projet. Par contre, si le marché est déjà étroit, reculez un peu et trouver un autre endroit. Consulter aussi les données sur la population, combien de célibataire ? combien de jeunes mariés ? le bassin d'emploi est-il dynamique ?
      • Les mauvaises nouvelles : une construction ayant lieu avant la vôtre. Pour éviter cela, consulter avant d'investir dans tous les travaux en cours dans la région.
      • Le cœur au-dessus de la tête : C'est une erreur commune de choisir le bien immobilier en vue de le louer ou d'en retirer du bénéfice avec le cœur. Choisissez plutôt avec la tête, amenez même une calculatrice pour vous accompagner.
      • La fiscalité : Avant d'investir dans ce secteur, il faut consulter les lois et maîtriser les systèmes de défiscalisation pour ne pas tomber dans les pièges de PINEL. Cette Loi présente beaucoup d'avantage et ouvre des opportunités pour les investisseurs, mais elle présente aussi des pièges.
      • La gestion : l'investissement immobilier ne requiert pas de diplômes en gestion, hors vous devez apprendre un peu de gestion : la comptabilité des loyers, l'enregistrement des charges d'exploitation comme l'entretien. Vous pouvez passer par une agence immobilière, mais en contrepartie vous aurez des honoraires de gestion.
      • La précipitation : peut être grave aussi. Peut-être que vous avez une somme d'argent disponible ou vous avez trouvé un bien à vendre moins cher dans un emplacement de qualité. Mais rien ne sert de se précipiter. visiter les lieux plusieurs fois, établissez une étude avant de franchir le pas.

      Les épreuves surmontées par la Foncière Cardinal

      La Foncière Cardinal représente une société filiale du Groupe Cardinal. Ce dernier a été fondé par Jean Christophe LAROSE au courant de l'année 2001. Dès la naissance du groupe, il s'accroît chaque jour un peu plus. A l'heure actuelle, le groupe exerce 3 métiers : la promotion immobilière gérée par sa société filiale Cardinal Investissement ; la gestion des résidences étudiantes par la société Campus Cardinal et la rente immobilière via la Foncière Cardinal.

      La Foncière Cardinal, est la société filiale du Groupe Cardinal fondé en 2009. Les objets de sa constitution sont les suivants :

      • D'acquérir des actifs existants pour permettre aux clients de financer leurs futurs projets.
      • De financer les projets à long terme. Lors de cas éventuels, l'investissement immobilier est fait avec une association d'utilisateurs pour atteindre cet objectif 
      • Et enfin de porter certaines des opérations de la société mère, le Groupe Cardinal, avant revente à un investisseur. Cet objet concerne les projets sur le court terme.

      Bien que plusieurs crises aient déjà secoué le secteur de l'immobilier, il est et restera selon les plus grands analystes en investissement, la valeur la plus sûre dans le domaine des affaires contemporaines.